Tous les articles par helene

Nous recrutons !


Animateur agricole – Maîtrise des ruissellements et de l’érosion des sols


Lieu de travail : Cany-Barville (Seine Maritime)


Objet : Pour le syndicat mixte de prévention des inondations et lutte contre l’érosion des terres regroupant 94 communes dans une région de grandes cultures.


Missions sous l’autorité du directeur du syndicat :


 Organiser le conseil et la sensibilisation, auprès des agriculteurs, pour la promotion des techniques de lutte contre l’érosion et le ruissellement
 Assurer la mise en place des petits aménagements hydrauliques chez les exploitants agricoles (haies, noues, talus, mares tampon…) et le montage des dossiers
 Accompagner les agriculteurs dans le développement de pratiques culturales permettant de prévenir le ruissellement
 Réaliser les expertises de terrain,
 Etre l’interlocuteur du syndicat auprès des agriculteurs et des financeurs
 Développera un volet communication et une animation locale forte
Profil :
 Ingénieur agricole ou BTS
 Connaissances souhaitées du milieu rural et dans les domaines de la lutte contre le
ruissellement, l’érosion des terres et de l’environnement, si possible des marchés publics
 Goût prononcé pour le terrain

Savoir-être : ✓ Être organisé, méthodique et rigoureux, ✓ Sens du dialogue et de l’écoute, ✓ Sens des responsabilités et du service public, ✓ Dynamique, ✓ Esprit d’équipe, ✓ Force de proposition.
Savoir-faire : ✓ Aisance rédactionnelle et orale avec différents publics, ✓ Maitrise des outils informatiques (Word, Excel,…) ✓Connaissance en SIG souhaitée (QGis) ✓ Capacité d’analyse et de diagnostic de terrain, ✓ Appréhender les contraintes techniques et règlementaires


Conditions d’emploi :
 Poste en CDD d’une durée de 3 ans renouvelable
 Permis B
 Rémunération : selon profil et expérience
 Poste à pourvoir dès accord


Adresser lettre de motivation + CV à :

Monsieur le Président

Syndicat Mixte des bassins versants de la Durdent, St Valery et Veulettes
27 bis Rue du Chauffour – 76450 CANY BARVILLE

Tél: 02.35.57.92.30

Stage 2021 : Expertise dans le cadre de projet de renaturation de berges de la Durdent

BODINEAU Lou

Université de Rouen

Licence Ecologie et Biologie des Organismes

Promotion 2020-2021

Dans le cadre de son stage de fin d’études, Lou Bodineau est chargée de mener l’expertise d’un projet de renaturation d’une partie des berges du bras principal de la Durdent et de son bras secondaire traversant la commune de Grainville-la-Teinturière, appelé le Tourterou.


Le but des travaux est d’améliorer les relations entre le cours d’eau et sa zone humide attenante et d’optimiser les fonctionnalités de la ripisylve, c’est-à-dire de l’ensemble de formations végétales, herbacées, arbustives et arborées développées sur la berge, par le reprofilage des pentes afin
d’optimiser une connectivité entre les milieux aquatique et terrestre, en réduisant les risques d’inondations.

Pour ce faire, Lou a pour mission d’effectuer des mesures de terrain et conceptualisera les profils altimétriques des berges abruptes actuelles et ceux des pentes adoucies envisagées. Trois tronçons sont délimités, dont la gestion et l’entretien de la ripisylve sont très distincts : entre une gestion différenciée, une tonte très régulière et l’absence total d’entretien conduisant à la fermeture du milieu. La stagiaire, ayant suivi des enseignements de botanique au cours de sa formation à l’Université, bénéficie de connaissances et compétences utiles à la réalisation d’inventaires floristiques qu’elle appliquera sur les berges des différents sites afin, d’une part de repérer ou non des espèces invasives, rares et/ou à protéger, et d’autre part de comparer la diversité végétale des différentes zones. A la suite des travaux de renaturation, une liaison piétonne longeant la rivière et le Tourterou, entre le site pédagogique des Basses Eaux et le centre de Grainville-la-Teinturière, est envisagée.

En parallèle, ce concept permettrait la mise en place d’une promotion de
la gestion différenciée sur les berges, de manière à sensibiliser le public à ce type d’entretien, où les formations végétales spontanées tendent à terme vers un équilibre naturel propice à une grande diversité.

Le 27 décembre 2019 le Syndicat a souhaité renouveler le partenariat avec la Fédération des Chasseurs de Seine Maritime (FDC76) via la signature d’une convention de délégation de maîtrise d’ouvrage.

Depuis le 1er janvier 2017,  notre syndicat de bassin versant (SMBV) a obtenu la compétence « Rivière et Zones Humides ». Notre structure assure l’entretien et la restauration de « La Durdent » et nous sommes maître d’ouvrage dans le cadre de la réalisation du Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien (PPRE) de la Durdent tenu à jour.

La valorisation des zones humides chassées constitue une action forte du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique 2016/2022 de la Fédération de Chasseurs de Seine-Maritime (FDC76). Ce programme permet l’établissement de diagnostic écologique et fonctionnel des zones humides sur lesquelles se pratiquent la chasse du gibier d’eau et la mise en place de plans de gestion permettant l’entretien et la restauration des zones humides.

Depuis 2018, notre syndicat a confié par délégation de maitrise d’ouvrage l’animation et la mise en œuvre d’un programme d’action à la FDC76 dans le cadre d’un plan de gestion sur la basse vallée de la Durdent qu’elle a initié en 2015.

La mise en œuvre opérationnelle nécessite une coopération entre les maîtres d’ouvrages du secteur. La mise en place d’une délégation de maîtrise d’ouvrage permet à la FDC76 d’assurer la coordination technique, financière et réglementaire pour les actions à entreprendre sur la basse vallée de la Durdent.

La basse vallée de la Durdent présentant une bonne dynamique de projets, notre syndicat souhaite renouveler le partenariat avec la FDC76 pour poursuivre les projets et actions de gestion, inhérents aux enjeux de préservation de la ressource en eau de la biodiversité.

La convention (d’une durée de trois ans) a pour objet la restauration de mares et de zones humides, la mise en place d’équipements agro-pastoraux, la restauration localisée de berges et les travaux d’entretien des berges du fleuve et la gestion des éventuels embâcles.

La zone concernée est la basse vallée de la Durdent sur les communes de Paluel et Veulettes sur mer, mais sera aussi étendue à la commune de Vittefleur à la demande du SMBV.