Archives de catégorie : Archive

Programme mare : Bilan 2016

Au cours de l’année 2016, le programme a permis le lancement de travaux pour la création de 2 mares tampons et la réhabilitation de 14 autres mares. Ces 16 projets, répartis sur 14 communes, permettront après finalisation le tamponnage de plus de 6 500 m3 à l’échelle des Bassins Versants de la Durdent, Saint Valery et Veulettes.

Sur les 16 projets, 8 se trouvent compris dans un Bassin d’Alimentation de Captages (7 sur le BAC Grenelle d’Héricourt en Caux, et 1 sur le BAC SDAGE du Four à Chaux). Le programme aura donc permis, en plus de lutter contre les ruissellements, les inondations et coulées de boues, de contribuer à la protection de la ressource en eau potable.

De plus, ces projets favorisent indirectement la biodiversité locale et contribuent à la continuité écologique de la Trame Bleue.

Le Syndicat remercie les propriétaires, agriculteurs et élus locaux pour leur investissement dans la réalisation de ces projets, ainsi que l’Agence de l’Eau Seine Normandie pour son soutien financier dans la démarche.

Prévisionnel 2017

Devant l’engouement des propriétaires et exploitants, et grâce à l’implication des élus locaux, le programme de travaux 2017 est déjà considérablement remplis (20aine de projets) et une liste prévisionnelle de projets à étudier pour 2018 est entamée.

 

Connaissez vous les TTCR ?

Les premiers projets de Taillis Très Courte Rotation

La Chambre d’agriculture de Seine-Maritime mène depuis 2 ans un projet de plantation de Bandes Ligno-Cellulosiques (BLC) pour limiter le ruissellement et l’érosion des sols. L’implantation de saules plantés en Taillis Très Courte Rotation permet de freiner les ruissellements, d’augmenter leur infiltration et également de filtrer les limons.

Les saules seront récoltés tous les 2 ans avec un rendement de 20 à 30 T de matière fraîche à l’hectare. Les plaquettes ont vocation à être soit valorisées en chaudière, soit utilisées en amendement organique (BRF, Bois Raméal Fragmenté) pour redonner vie aux sols et améliorer ainsi leur structure.

Sur le territoire du SMBV de la Durdent, plusieurs projets de ce type d’intérêt hydraulique voient le jour cette année et seront support de démonstration pour les suivants :

  • Protection d’un bassin tampon à Néville : 70 ares pour limiter le dépôt important de limons
  • Protection d’une falaise de l’érosion à Paluel : 430 ml en double ligne
  • Protection d’une mare et d’une noue enherbée du dépôt de limons à Ecretteville-les-Baons : 1800 m² et 500 ml en double ligne

Le Syndicat Mixte des Bassins Versants de la Durdent, Saint Valery et Veulettes a décidé d’aider financièrement ces premiers projets pilotes dans la lutte contre l’érosion et la prévention des inondations.

Une plaquette de présentation du TTCR est disponible dans nos locaux.

Pour tout projet, vous pouvez contacter notre conseillère agricole conseil.agricole@smbv-durdent.org afin de procéder à une étude de faisabilité.