Chantiers 2020

Sommaire

Création d’une mare tampon en propriété du syndicat sur Paluel

Suite à un orage en juin 2014, d’importantes coulées de boues avaient traversé une route départementale et plusieurs propriétés en contre-bas sur la commune de Paluel. Provenant d’une parcelle pentue cultivée, la remise en herbe jusqu’à la rupture de pente avait permis de limiter les départs de terre. Au changement d’exploitant, le maintien durable de cette surface en herbe a pu être inscrit sous servitude d’utilité publique et a pu être complété par la création d’une mare tampon.

La mare permet de recevoir les ruissellements des plaines amont et de tamponner un volume de 400 m3 pour un investissement total de 10 320 € HT.

Mare tampon en amont du Pont Rouge
Vue du débit de fuite par l’aval

Retour

Délégation de maîtrise d’ouvrage agricole à Sasseville

Mare tampon sur Sasseville

Toujours dans le cadre de la concertation agricole du sous bassin versant de Calvaille en amont de la commune de Cany-Barville, une attention particulière est apportée à la gestion des eaux pluviales. C’est ainsi qu’une mare a été réhabilitée sur la commune de Sasseville au hameau Flamanvillette.

Le volume tampon ainsi créé est de 200 m3 et permet de gérer largement la gestion de l’ensemble des bâtiments du corps de ferme.

Retour

Création d’un bassin tampon et d’une noue à Veauville-les-Baons

Le propriétaire exploitant a permis la mise en place d’une noue sur l’axe de ruissellement sur 650 ml en amont et en aval d’une route communale. Recevant la gestion des eaux pluviales d’un lotissement situé en amont, ces propriétaires et exploitants ont permis la mise en place d’un bassin tampon de 1000 m3 permettant de gérer les ruissellements agricoles et d’optimiser la gestion des eaux pluviales de l’amont.

Le Syndicat grâce au financement de l’Agence de l’Eau Seine Normandie à hauteur de 60 % et de l’accord du propriétaire et de l’exploitant, a pu réaliser ces travaux pour un investissement total de 35 200 € HT. L‘exploitant a complété l’action en implantant du miscanthus sur le linéaire de noue enherbée maximisant ainsi l’infiltration des ruissellements agricoles à l’amont de l’ouvrage mais également à l’aval reprenant ainsi les écoulements du débit de fuite de l’ouvrage.

Retour

Création d’un talus et d’une zone tampon à Cany-Barville

Une voirie communale située au hameau du Maudrouard sur la commune de Cany-Barville était sujette à multiples coulées de boues ; boues qu’il était nécessaire d’évacuer chaque hiver.

La parcelle agricole attenante présente un passage d’eau qui concentrait les ruissellements chargés sur la voirie communale. La création d’une noue enherbée et d’un talus a permis d’acheminer les ruissellements dans une zone tampon qui assure la régulation du débit. Le projet a été complété par la réhabilitation d’une autre mare et la création de deux noues enherbées à l’aval de la voirie afin d’assurer l’exutoire des ruissellements.

Le Syndicat grâce à l’accord du propriétaire et de l’exploitant, a pu réaliser ces travaux pour un investissement total de 16 000 € HT.

Zone tampon et talus -Maudrouard
Noue enherbée – Maudrouard
Réhabilitation de la mare tampon – Maudrouard

Retour

Optimisation d’une zone naturellement inondable à Gerponville

Dans le cadre d’une demande d’un retournement d’herbage sur la partie haute d’une parcelle, il a été évoqué la possibilité de maintenir la zone inondable en herbe avec l’optimisation de son volume tampon par la régulation d’un débit de fuite.

Le Syndicat grâce à l’accord du propriétaire et de l’exploitant, a pu réaliser ces travaux pour un investissement total de 6 600 € HT.

Retour

Réhabilitation d’une zone de décantation et création d’une noue enherbée sur Grainville-la-Teinturière

Au printemps 2020 a été réhabilitée la zone de décantation des ruissellements provenant des plateaux agricoles avant leur descente du versant jusqu’au calvaire de la commune. Cette première partie du projet a ensuite été complété par la création d’une noue enherbée sur 250 ml après la récolte de la parcelle.Le Syndicat grâce à l’accord du propriétaire et de l’exploitant, a pu réaliser ces travaux pour un investissement total de 4 200 € HT.

Retour

Création d’une mare tampon sur Grainville-la-Teinturière

Suite à une ravine traversant ses parcelles et provenant d’un passage sous voirie départementale, l’exploitant agricole et son propriétaire ont proposé la création d’une mare tampon afin de réguler les débits des ruissellements reçus de l’amont.

La mare a ainsi été créée après moisson avec un volume tampon de 350 m3 et un volume permanent de 250 m3 pour un investissement total de 15 300 € HT. L’aménagement n’aura pas tardé à être sollicitée peu de temps après sa création.

Retour

Création d’une noue enherbée de 9 m de large et deux noues plantées en miscanthus sur la commune de Grémonville

A la demande de l’exploitant agricole, une réflexion a été menée pour aménager un ilot de 25 ha traversé par plusieurs passages d’eau. Le passage d’eau principal a été aménagé sous forme de noue enherbée de 9 m de large sur 700 m de long. Deux arrivées d’eau ont également été aménagées sous forme de noue de 6 m de large sur 250 ml chacune, cette fois plantées de miscanthus pour favoriser l’infiltration.

Protéger plus d’un kilomètre de passage d’eau a été permis grâce à l’accord des propriétaires et de l’exploitant pour un investissement total de 33 000 € HT.

Retour

L’ensemble des projets conclus après 2019 bénéficie d’un financement à hauteur de 80 % du montant hors taxe des investissements grâce au XIème programme d’aides de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.