Mares et zones humides

Les Mares du territoire

mareIl n’existe pas de définition précise d’une mare, on les décrit communément comme des étendues d’eau dormantes (permanentes ou temporaires) alimentées par la pluie et le ruissellement, de faible profondeur (2m) et pouvant atteindre une surface maximum de 5000 m².

Quel que soit leur emplacement (forêt, prairie, centre bourg, clos-masure…) les mares remplissent des fonctions souvent multiples :

  • Hydraulique : elles permettent localement de capter et stocker les eaux de pluies et de ruissellements.
  • Epuratoire : elles permettent la sédimentation des particules en suspensions et la dégradation des polluants contenus dans les eaux de ruissellements, via la richesse des micro-organismes et les plantes qui y vivent. (www.irstea.fr)
  • Ecologique : véritables nurseries pour de nombreux animaux et offrant des biotopes diversifiés, elles constituent un milieu propice à une forte biodiversité.
  • Patrimoniale : élément ancestral du paysage rural Normand, elles constituent des éléments fixes du paysage contribuant à l’aménité paysagère des centre bourgs et chemins de randonnées.
  • Pédagogique : elles peuvent constituer de véritables supports éducatifs en lien avec les activités scolaires ou périscolaires.

Cette pluralité de rôles fait de la mare un aménagement opportun dans la gestion des ruissellements.

Le programme Mare du Syndicat

Phase de diagnostic du territoire

Depuis 2012, le Syndicat Mixte des Bassins Versants de la Durdent, Saint Valery et Veuletttes (SMBV) procède au recensement et à la caractérisation des mares des 95 communes de notre territoire.

A l’échelle du SMBV, on compte aujourd’hui 850 mares diagnostiquées (60% des connaissance historiques) sur 61 communes ciblées (64% du territoire).

Outre la connaissance patrimoniale, ce recensement permet à notre structure de préserver les aménagements clefs pour la gestion des ruissellements, par la diffusion de conseils pratiques aux propriétaires et gestionnaires.

“Votre commune a t elle été diagnostiquée ?”

Participez au diagnostic…

communes diagnostic maresDepuis 2016, chacun peut contribuer au recensement et à la préservation des mares de Normandie grâce à la Base de Données publiques mise en place par le Conservatoire des Espaces Naturels de Normandie. Plus d’informations sur le site du PRAM-Normandie : http://www.pramnormandie.com/

Phase de travaux

travauxTenant compte de leurs intérêts hydrauliques et épuratoires dans la gestion des ruissellements, le Syndicat a entrepris depuis 2012 la réalisation de travaux pour créer ou réhabiliter les mares d’intérêts publiques du territoire répondant de ses compétences.

Que vous soyez particulier, agriculteur ou commune, le Syndicat peut vous conseiller et apporter des aides financières relatifs aux travaux de la mare. Nous contacter.

Différents documents sur les mares :

Les Zones Humides

Les zones humides sont définies par le Code de l’Environnement comme « terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; toute végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».

Il coûte 5 fois moins cher de protéger les zones humides que de compenser les pertes des services qu’elles nous rendent gratuitement.

source : Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Les zones humides fournissent des services écosystémiques pour l’Homme et la qualité de son environnement !

Les zones humides, des bénéfices multiples :

  • une fonction de filtration de l’eau, on leur confère un rôle épurateur
  • un rôle tampon : elles écrêtent les crues (phrase de stockage de l’eau) et elles soutiennent les débits lors de la période d’étiages (phase de restitution de l’eau)
  •  un rôle important dans la prévention des inondations
  •  supports à diverses activités humaines : tels que l’agriculture (pâturage, fauchage), sylviculture, activités récréative (chasse, pêche, randonnée…)
  • rôle clef dans le changement climatique : ceux sont des réservoirs de carbone. Elles stockent un cinquième du carbone mondial

Ensemble prévenons le risque d'inondation